[Prépa A/L] La méthode de commentaire de documents historiques

par | 21 Mai 2024 | Histoire Contemporaine

prépa al; commentaire historique; méthode

Le commentaire de documents est l’exercice historique par excellence. Il repose sur une méthode inductive qui nécessite de faire émerger des idées générales en partant de faits particuliers évoqués dans le / les document(s). L’objectif est d’expliquer le document en faisant appel à une méthode précise.

Le commentaire de documents historiques

En histoire, le commentaire porte sur un ou plusieurs documents qui peuvent être de natures différentes (textes, documents iconographiques…). L’enjeu de cet exercice est de parvenir à expliquer les éléments particuliers du texte tout en s’appuyant sur une connaissance globale des faits, de la période, des acteurs… le tout dans un développement problématisé et construit. Un commentaire de documents historiques doit être construit de la façon suivante:

  • Une introduction qui comporte:
    • une amorce qui sert à introduire la thématique principale du document
    • une présentation du document (nature, source, date, auteur…). Si la connaissance de l’auteur n’est pas systématiquement attendue, il est important de tout de même maitriser quelques éléments biographiques et bibliographiques pour les auteurs les plus importants pour chaque sujet (notamment en histoire antique où il y a relativement peu de sources disponibles)
    • une mise en contexte du document pour en expliquer les enjeux
    • une problématisation et une annonce de plan
  • Un développement en plusieurs parties, construit et argumenté
  • Une conclusion. Cette étape est essentielle. Bien que la durée de l’épreuve soit très courte, il est nécessaire de terminer sa copie par une conclusion qui, au minimum doit répondre à la question posée en introduction

            Toute la difficulté du commentaire de documents historiques est de trouver le juste équilibre entre l’exploitation du texte et l’apport de connaissances personnelles. En effet, le texte ne doit pas constituer un point de départ d’une récitation de cours. Les connaissances doivent au contraire être utilisées afin d’expliquer le document, sa logique, ses détails, son contexte… Cet exercice repose sur le rapprochement systématique entre les éléments du texte et des connaissances extérieures.

5 conseils pour réussir son commentaire de documents

Afin de réussir son commentaire de documents, il faut faire preuve de beaucoup de rigueur et montrer une maitrise fine des événements et des méthodes historiques. Voici quelques éléments importants à appliquer :

1) Prendre appui sur les textes

Comme son nom l’indique, cet exercice est un commentaire de document, ce qui nécessite de toujours faire appel au texte, à prendre appui sur lui. Il est conseillé de suivre le schéma suivant pour chacune des idées évoquées: partir du texte (que l’on citera avec rigueur), puis énoncer les faits, les expliquer en s’appuyant sur sa culture historique et ses connaissances puis éventuellement en faire une critique. L’application de ce schéma permet d’éviter les deux écueils majeurs que l’on verra par la suite.

2) Rendre compte de la complexité des documents avec clarté

Un commentaire historique se doit de rendre compte de la complexité des faits évoqués, des enjeux, des différents acteurs qui ont exercé une influence. Ainsi, il est important de bien incarner le propos, de citer les femmes et hommes qui ont joué un rôle, de citer des dates et des lieux précis (qui sont parfois sous-entendus dans le document).

3) Prendre et compte le contexte et les éléments absents

Le commentaire de documents s’appuie sur ce qui est écrit, montré gravé, mais aussi sur ce qui ne l’est pas. Si certaines informations sont passées sous silence, il faut se demander pourquoi et surtout en déduire ce que cela nous dit des contextes politiques, sociaux, intellectuels… De même, un document doit être pensé dans son ensemble et non comme un élément isolé. La prise en compte du contexte général est absolument nécessaire.

4) Ne pas oublier la forme du devoir

L’emploi d’un vocabulaire précis est très important. En effet, cela montre une compréhension du document, des faits ainsi qu’une culture historique solide. Par exemple, si un texte emploie les termes de moines, d’évêques, de chanoines, il faut que le commentaire rende compte de cette diversité de statuts et qu’il l’explique. Chaque terme a ses particularités et doit s’utiliser dans un contexte précis.

5) Respecter le formalisme de l’épreuve

Enfin, d’un point de vue plus formel, pour qu’un commentaire soit réussi, il faut qu’il respecte certains codes de l’historien. Tout d’abord les notions venant de langues étrangères (grec, latin…) doivent être systématiquement soulignées. De même, il faut proscrire l’utilisation du futur et des symboles mathématiques. On ne parle pas de l’année -420 mais de l’année 420 avant notre ère. Pour éviter les répétitions tout au long de la copie et ainsi gagner en efficacité, il est recommandé de préciser en introduction que les événements évoqués se sont déroulés avant notre ère.

Les erreurs à éviter pour réussir son commentaire de documents

  • la paraphrase: un des risques du commentaire de document est de trop se concentrer sur le texte, voire de le paraphraser tout au long de la copie. Il faut, tout en partant de celui-ci, prendre de la distance, apporter des connaissances personnelles, un regard critique, permettant une explication globale des enjeux et des faits évoqués
  • La dissertation: le texte ne doit en aucun cas être un point de départ pour une dissertation sur les thématiques abordées. Il est nécessaire de ne jamais perdre de vue le texte et toujours y faire référence dans le développement.

Finalement, les meilleures copies sont celles qui arrivent à trouver l’équilibre entre l’exploitation du document et l’apport de connaissances extérieures. Elles rendent compte de l’inscription du texte dans un contexte plus général, mettent en lien les différents acteurs, les événements. Enfin, il est très valorisé de s’appuyer sur la connaissance précise des débats et courants historiographiques.

L’histoire avec Mission Prépa

Mission Prépa accompagne plusieurs dizaines d’étudiants de prépa AL/BL chaque année dans l’ensemble des matières piliers et notamment en Histoire afin de les aider à performer aux concours. L’objectif est simple : vous proposer des cours particuliers avec des professeurs d’excellence pour maximiser votre progression. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des cours ainsi que nos principaux professeurs, rendez-vous sur la page suivante.

Reçois ton kit de survie du préparationnaire gratuit !

Méthodologies, Cours condensés, Exercices corrigés, conseils,… Tout pour te faire progresser en un rien de temps !

Nos réseaux sociaux

Derniers articles

Oraux emlyon : 20 sujets tombés ces dernières années

Les épreuves orales d'admission approchent, et les spécificités de l'entretien de l'emlyon peuvent sembler intimidantes. L'entretien de personnalité de cette école se distingue nettement de ceux des autres établissements. En effet, les candidats doivent tirer quatre...

Meriem et son 18/20 de moyenne aux oraux de SKEMA

Échange avec Meriem qui, après une prépa ECG au Lycée La Résidence (Casablanca) intègre SKEMA avec 18/20 de moyenne aux différentes épreuves orales. Elle revient sur sa préparation et son expérience des oraux aussi bien en entretien de personnalité qu'en langues....

REÇOIS TON KIT DE SURVIE GRATUIT !

Des méthodologies et des cours condensés dans TOUTES les matières, des exercices corrigés, et des conseils d’anciens préparationnaires