5 poèmes sur la violence à mobiliser en dissertation

par | 5 Déc 2023 | Culture générale

La Culture Générale est un pilier des concours ECG/ECT. Trop souvent, les étudiants limitent cette matière à une épreuve de Philosophie. Or, une bonne dissertation de Culture Générale s’axe sur une capacité de réflexion personnelle spécifique au sujet posé, mais aussi sur la capacité de l’étudiant à faire preuve d’une culture large et maîtrisée. Dans cet article, nous allons vous proposer 5 poèmes intéressants pour le thème de la violence. Vous pouvez retrouver nos précédents articles sur « 5 films sur la violence » et « 5 tableaux sur la violence » pour avoir d’autres perspectives culturelles.

1) « Le Dormeur du Val » d’Arthur Rimbaud : Guerre et violence Inattendue

« Le Dormeur du Val, » œuvre emblématique de Rimbaud datant de 1870, se dresse comme une mise en scène poignante de la cruauté inhérente à la guerre, offrant une réflexion complexe sur la violence dans un contexte inattendu. Rimbaud, à travers la simplicité apparente de ses vers, explore la dichotomie entre la quiétude apparente et l’horreur latente.

Ce poème, ancré dans le contexte de la guerre franco-prussienne de 1870, invite à une analyse approfondie de la violence sous plusieurs angles. Rimbaud décrit un jeune soldat, endormi dans la nature, apparemment paisible. Cependant, cette quiétude est brutalement contredite par la découverte finale du poème : le dormeur gît mort, tué par une balle. La violence, dans « Le Dormeur du Val, » est d’autant plus frappante qu’elle survient là où on l’attend le moins, dans la nature censée symboliser la paix.

En intégrant ce poème à votre réflexion sur la violence pour les concours ECG, vous pouvez montrer comment Rimbaud utilise ce contraste pour mettre en lumière la cruauté inhérente à la guerre, même dans des contextes en apparence sereins. Ce choix poétique offre une perspective unique sur la violence comme une force insidieuse, capable de perturber même les scènes les plus paisibles. « Le Dormeur du Val » devient ainsi une porte d’entrée pour analyser comment la violence peut se manifester de manière inattendue, une considération cruciale dans l’examen des réalités humaines et des conflits, pertinente pour les concours exigeants auxquels vous vous préparez.

2) « Les Complaintes » de Jules Laforgue : L’Écho de la Souffrance Sociale

« Les Complaintes » de Jules Laforgue, écrit à la fin du XIXe siècle, transcende les époques en offrant une méditation poignante sur la souffrance sociale, établissant ainsi des liens profonds avec le thème central de la violence. Laforgue, tel un poète observateur, capture les lamentations silencieuses de la société, transformant la poésie en un écho vibrant des maux qui affligent l’humanité.

Dans ce recueil, Laforgue explore la violence insidieuse présente dans les rouages de la société, dévoilant les complaintes étouffées des opprimés et des marginalisés. Il donne voix aux sans-voix, faisant résonner les cris inaudibles de ceux qui subissent la violence sociale. En mobilisant ces poèmes dans une dissertation, vous pouvez montrer comment Laforgue utilise la poésie comme une arme contre l’indifférence, mettant en lumière les aspects souvent ignorés de la violence sociale.

Les Complaintes, par leur ton résolument critique, permettent d’explorer les thèmes de l’injustice et de l’inégalité. Laforgue offre une vision aiguë de la violence engendrée par les disparités économiques et sociales, créant ainsi une base solide pour analyser les mécanismes sous-jacents qui perpétuent la violence dans la société. En se penchant sur ces aspects, vous pouvez construire des arguments solides sur la responsabilité de la poésie à dénoncer et à questionner les structures sociales violentes.

3) « Zone » d’Apollinaire : Portrait Urbain et Réflexion sur la Violence Sociale

« Zone » d’Apollinaire, publié en 1913, transcende son époque en offrant un tableau vivant de la ville moderne tout en fournissant une méditation profonde sur la violence sociale inhérente à ces environnements urbains. Apollinaire, telle une plume visionnaire, explore les méandres des cités, dévoilant les multiples visages de la violence inscrite dans le tissu même de la vie urbaine.

Dans ce poème, la ville devient le théâtre d’une violence sociale souvent invisible. Apollinaire, avec une précision quasi cinématographique, décrit les rues animées, les travailleurs épuisés et les contrastes criants entre l’opulence et la misère. En mobilisant « Zone » dans une dissertation, vous pouvez analyser comment Apollinaire offre une réflexion profonde sur la violence sociale, capturant l’essence même des tensions qui caractérisent les sociétés urbaines.

La violence dans « Zone » ne se limite pas aux conflits physiques, mais s’étend à une variété de manifestations, allant de l’aliénation sociale à la lutte des classes. Vous pouvez explorer comment Apollinaire utilise la poésie pour rendre compte de la fragmentation sociale, démontrant ainsi la pertinence de la poésie dans la compréhension des réalités urbaines complexes.

4) « Châtiment » de Victor Hugo : Dénonciation de la Violence Institutionnalisée

« Châtiment » de Victor Hugo, écrit en 1853, s’inscrit comme une dénonciation cinglante de la violence institutionnalisée, en particulier à travers le prisme de la peine de mort. Victor Hugo, tel un vigoureux défenseur de la justice, utilise la poésie pour jeter une lumière crue sur les mécanismes de la violence perpétrée au nom de la loi.

Dans ce poème, la peine de mort devient la manifestation ultime de la violence étatique. Victor Hugo, à travers des images poignantes, évoque l’horreur de l’exécution capitale, soulignant la brutalité inhérente à la punition légale.

La force de « Châtiment » réside dans la manière dont Victor Hugo humanise le condamné, transformant chaque vers en un plaidoyer contre l’injustice et la violence étatique. Il est intéressant de voir comment Victor Hugo utilise la poésie pour susciter l’empathie, mettant en avant la cruauté de la peine de mort et appelant à une réflexion critique sur la violence légitimée par l’État.

5) « Étranger à ce monde » de Paul Éluard : L’Étrangeté face à la Violence

« Étranger à ce monde » de Paul Éluard, écrit au cours du mouvement surréaliste au XXe siècle, offre une perspective singulière sur la violence à travers le prisme de l’étrangeté et de la dissociation. Éluard, en explorateur des méandres de l’inconscient, guide les lecteurs à travers un univers où la violence se manifeste de manière énigmatique et déconcertante.

Dans ce poème, l’étrangeté devient le fil conducteur pour comprendre la violence sous un angle psychologique. Éluard évoque des images surréalistes et des situations déroutantes, invitant les lecteurs à se confronter à l’incompréhensible. En mobilisant « Étranger à ce monde » dans une dissertation, il est intéressant de voir comment Paul Éluard utilise la poésie pour exprimer la dissonance entre l’individu et le monde violent qui l’entoure.

La violence dans ce poème ne se présente pas de manière explicite, mais plutôt à travers des métaphores et des images déconcertantes. Vous pouvez aussi analyser comment Éluard joue avec le langage poétique pour créer une atmosphère étrange, soulignant ainsi l’incongruité de la violence dans la réalité quotidienne.

Ce poème permet également d’explorer la dimension existentielle de la violence. Paul Éluard invite les lecteurs à questionner leur place dans un monde souvent hostile, encourageant ainsi une réflexion profonde sur la condition humaine. En examinant comment le poème aborde la violence existentielle, vous pouvez construire des arguments sur la manière dont la poésie peut être un moyen de sondage des profondeurs de l’âme humaine face à l’hostilité du monde.

Existe-t-il des moyens efficaces pour réviser la violence ?

Il existe une multitude de façon de travailler la Culture Générale, il suffit de trouver la vôtre ! L’important, c’est que vous soyez toujours dans une logique concours. Il n’y a que les notes obtenues le jour des admissibilités qui comptent. Si vous êtes à l’aise avec le cours de votre professeur, c’est parfait ! Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez trouver des alternatives avec les fiches complètes Mission Prépa.

Aussi, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. C’est donc en rédigeant des dissertations qu’on augmente ses capacités à réussir ses dissertations. C’est l’objectif de notre Programme « Sujets Probables », qui consiste à rédiger chaque semaine sur des sujets probables. Mission Prépa accompagne 100 élèves par an en Culture Générale pour les aider à performer aux concours, avec une approche complémentaire de vos cours. Si vous êtes intéressés, vous pouvez retrouver nos témoignages ici.

Reçois ton kit de survie du préparationnaire gratuit !

Méthodologies, Cours condensés, Exercices corrigés, conseils,… Tout pour te faire progresser en un rien de temps !

Nos réseaux sociaux

Derniers articles

[Management] Tout savoir sur le diagnostic stratégique

Le diagnostic stratégique consiste à évaluer la situation de l'organisation (diagnostic interne) dans son environnement (diagnostic externe), afin de déterminer ses possibilités de maintien et de croissance. Le diagnostic est au cœur de la démarche stratégique car il...

REÇOIS TON KIT DE SURVIE GRATUIT !

Des méthodologies et des cours condensés dans TOUTES les matières, des exercices corrigés, et des conseils d’anciens préparationnaires