Selma et son 19/20 en ESH HEC aux concours 2023

par | 19 Juil 2023 | Astuces & Conseils, Economie, sociologie et histoire

Échange avec Selma qui, après deux années de prépa ECG au Lycée Descartes (Rabat) intègre SKEMA avec 19/20 en ESH HEC. Elle revient sur sa progression fulgurante dans cette matière en passant de 10/20 à 19/20 en l’espace d’une année et demi.

Bonjour, peux-tu présenter ton parcours ?

Hello, je m’appelle Selma Mamouri et j’intègre SKEMA Business School après deux ans de prépa au Lycée Descartes de Rabat. Je vais parler de mon parcours en ESH et notamment des éléments qui m’ont permis de progresser pour in fine obtenir la note de 19/20 à la dissertation d’HEC/ESSEC.

En quelques mots comment as-tu vécu tes années de prépa ?

J’ai bien vécu mes deux années de prépa puisque j’ai eu la chance d’être énormément soutenue par mes professeurs et par mon entourage. Je savais que je n’aimais pas les maths et que je n’allais pas trop donner d’efforts dans cette matière. De plus, je rentrais en prépa avec de grosses difficultés en langues. Donc, j’ai vite compris quelle serait ma stratégie : cartonner en ESH tout en assurant la moyenne dans les autres matières. J’ai par ailleurs pu compter sur le soutien infaillible des équipes de Mission Prépa pendant mes deux années de prépa ainsi que sur l’exhaustivité des références de leur support de cours notamment dans certains chapitres de première année pour lesquels je manquais de ressources.

Quelles difficultés rencontrais-tu dans cette matière ?

L’ESH n’était pas un point fort en rentrant en prépa mais j’ai tellement aimé cette matière que j’ai décidé d’en faire un point fort. En première année, ma grosse difficulté était le manque de méthode (pas vraiment au niveau formel mais plus dans l’utilisation des connaissances). Je comprenais toujours mes cours de A à Z mais cela ne se reflétait pas sur mes copies.

Quand est-ce que tu as eu le déclic en ESH ?

J’ai eu le déclic vers le dernier trimestre de première année. Ce qui m’avait beaucoup aidé dans un premier temps, c’était d’essayer d’apporter une deuxième proposition de plan (plus riche) à mon sujet de concours blanc pour lequel j’avais eu la note de 10/20 en ESH. Dans un deuxième temps, je me suis attelée à lire dès la moitié de la première année un grand nombre de copies de concours notées entre 19 et 20 pour avoir une idée précise des attentes du jury. Et, in fine, les sujets d’entrainement m’ont permis de confirmer ce déclic et de majorer le deuxième concours blanc avec 14/20.

Comment travaillais-tu l’épreuve d’ESH ? Une routine à nous donner ?

Je pense que l’épreuve d’ESH se prépare majoritairement EN COURS. Pour ma part, je ne sortais jamais de classe sans avoir compris l’intégralité du cours de mon professeur et sans avoir posé toutes les questions que j’avais à poser. C’est en adoptant cette attitude que j’ai pu m’ouvrir l’esprit, faire des connexions très rapidement entre les différents chapitres et modules du programme. Au niveau du fichage de mes cours, je n’étais pas très régulière mais puisque je comprenais le cours en classe, cumuler un peu de retard ne me posait pas trop de problèmes. Ce qui m’a pas mal aidée, c’est l’utilisation d’abréviations pour que mes fiches soient à la fois courtes et complètes.

En clair, je me débrouillais pour que la taille d’une fiche n’excède jamais 1/3 ou la moitié de la taille du cours original. A la maison, je m’exerçais souvent sur des sujets d’entrainement pour affiner mes analyses en rédigeant les ¾ du temps introduction et plan détaillé. Je les remettais systématiquement à mon professeur pour qu’il me corrige ou pour qu’il m’aide à trouver de nouvelles pistes de réflexion. Pour finir, je reprenais TOUJOURS mes copies de DS seule et avec mon professeur. En fait, j’avais quasiment toujours 14/20 à mes DS d’ESH depuis la fin de ma première année et je cherchais continuellement à retravailler mes copies pour dépasser ce plafond de verre. En couplant cela à la lecture régulière de copies, j’ai pu acquérir un bon niveau dans la matière.

Sinon, ma routine consistait à lire des copies, lire des articles de la rubrique « Economie » Le Monde et réfléchir à des sujets dès que j’avais un temps libre sans forcément écrire sur une feuille. Vu que j’aimais la matière, je prenais vraiment du plaisir à décortiquer des sujets autant que je le pouvais et à soumettre des idées à mon professeur.

Comment as-tu vécu l’épreuve d’ESH le jour J ?

Puisque ma seule matière forte était l’ESH, je tablais clairement sur cette discipline au concours. Comme la plupart des préparationnaires, je m’étais permise de faire certaines impasses sur le programme comme par exemple sur l’Etat-Providence. J’ouvre le sujet HEC et je vois quoi ? La décroissance et l’état providence. Je n’en croyais pas mes yeux. J’ai pris 10 minutes pour digérer mon choc puisque la décroissance est hors programme et que je ne connaissais rien sur l’État-Providence à part sa définition.

Et, vu que j’avais plutôt confiance en mes méthodes/connaissances, je me suis dis : « bon Selma si c’est dur pour toi alors c’est dur pour tout le monde ». De là, j’ai pris mon brouillon et j’ai commencé à réfléchir de la façon la plus large qui soit en essayant de mobiliser un maximum de chapitres (tout le module sur la mondialisation éco, justice sociale, inégalités, modèles micro…) et en gardant à l’esprit que je dois exploiter au maximum mes qualités : richesse des arguments et précision des références théoriques. Je suis sortie dépitée de l’épreuve pour être honnête. Je m’attendais à 10/20 au maximum donc à la vue de mon 19/20, je vous avoue que j’ai mis du temps avant de réaliser ce qui était en train de m’arriver. 

Reçois ton kit de survie du préparationnaire gratuit !

Méthodologies, Cours condensés, Exercices corrigés, conseils,… Tout pour te faire progresser en un rien de temps !

Nos réseaux sociaux

Derniers articles

[Management] Tout savoir sur le diagnostic stratégique

Le diagnostic stratégique consiste à évaluer la situation de l'organisation (diagnostic interne) dans son environnement (diagnostic externe), afin de déterminer ses possibilités de maintien et de croissance. Le diagnostic est au cœur de la démarche stratégique car il...

REÇOIS TON KIT DE SURVIE GRATUIT !

Des méthodologies et des cours condensés dans TOUTES les matières, des exercices corrigés, et des conseils d’anciens préparationnaires