Faut-il khuber en Prépa ECG-ECT ?

par | 12 Juin 2023 | Astuces & Conseils

La période des admissibilités est une période délicate pour de nombreux élèves. Certains sont agréablement surpris, d’autres malheureusement déçus. Une question se pose dans de nombreux cas chez les préparationnaires : « Suis-je réellement satisfait de mes admissibilités ? » « Dois-je khuber pour avoir l’école de mes rêves ? ». Dans cet article, l’équipe Mission Prépa vous propose quelques pistes pour répondre à cette question : Faut-il khuber en Prépa ECG ?

Passer le cap de la désillusion

Lors de vos admissibilités, vous êtes parfois déçus de ne pas avoir eu la meilleure école à vos yeux. Vous avez potentiellement de très belles admissibilités, mais le fait que vous soyez focus sur une école vous empêche d’être objectif sur les autres. Difficile pour un élève qui voulait absolument les Parisiennes de se rendre compte que l’EDHEC est une très belle école déjà… Prenez donc le temps de réfléchir à froid, après avoir travaillé sérieusement les oraux, pour vous laisser le panorama des choix possibles : intégrer une autre école ou khuber. Vous pourriez avoir un coup de cœur lors des oraux, ou vous rendre compte en discutant avec certains élèves/professeurs que cette école vous correspond plus que prévu. Si, malgré les oraux, aucune école ne vous rend réellement heureux, c’est peut-être le moment de khuber.

L’école : réelle nécessité professionnelle ou pur égo ?

Est-ce que votre projet professionnel nécessite forcément les meilleures écoles, ou est-ce que vous subissez (naturellement) votre égo qui vous pousse à vouloir les meilleures écoles ? Pour « simplifier », disons qu’il est quasiment nécessaire d’avoir une parisienne pour faire du conseil stratégique dans les meilleurs cabinets (BCG, Bain…) ou de la finance à haut niveau (M&A, Private Equity). Si vous souhaitez travailler dans ces domaines, viser les meilleures écoles est beaucoup plus important. Sinon, demandez-vous si vos écoles admissibles vous permettent de vous épanouir professionnellement. Si vous sentez que vous pouviez réellement faire mieux aux concours, et que c’est important pour vous, vous pouvez songer à la khube aussi.

Analyser ses notes

Lorsque vous souhaitez khuber, il faut quand même analyser son profil – ses forces et ses faiblesses. Prenez donc le temps d’analyser vos notes obtenues à la BCE/Écricome : avez-vous réellement sous-performé ? Avez-vous surperformé ? Prenons un exemple concret : si vous avez obtenu 20/20 en ESH ou Culture Générale qui vous permet d’être admissible dans une belle école, mais que vous avez des notes très faibles en maths avec des lacunes récurrentes, peut-être que vous devriez intégrer cette belle école plutôt que khuber.

Au contraire, vous avez des grandes facilités en Maths et Langues mais vous avez eu une contre-performance en dissertation ? Alors ça peut être une très bonne stratégie de khuber. Il n’y a pas de règles générales, mais disons que si vous êtes réellement bons en Maths c’est un vrai plus (si vous êtes vraiment bons en dissertation, c’est aussi un plus évidemment). Soyez juste objectif avec vos résultats et vos difficultés : « puis-je combler mes lacunes en un an ? »

Travailler efficacement en khube

Maintenant que la décision est prise, il faut bien choisir comment vivre sa khube. La première question, très fréquente, se trouve dans le choix de vie de sa troisième année : dois-je khuber dans une Prépa ou en Candidat Libre. Évidemment, ce choix est très personnel, et nous ne pouvons y répondre à votre place. Cependant, que vous soyez en Prépa ou en Candidat Libre, vous devez absolument profiter de cette année pour vous focus concours uniquement.

Vous n’avez plus le temps de travailler inutilement, il faut impérativement que vous révisiez sur les attentes du concours avec beaucoup de pratique. Entrainez-vous toute l’année à rédiger sur des sujets probables de dissertation, en parallèle de l’apprentissage du cours, puisque c’est votre réelle force par rapport aux deuxièmes années : vous avez du temps d’avance, et des connaissances du programme. La théorie c’est intéressant, mais il n’y a qu’en forgeant qu’on devient forgeron. Alors pratiquez toute l’année, et vous serez à l’aise face à vos copies de concours.

C’est l’objectif de notre Prépa Digitale complémentaire, qui aide les étudiants à performer dans l’ensemble des matières du concours grâce à une approche concrète et pratique des concours. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur notre site rubrique Prépa Digitale.

Pour conclure

Travaillez sérieusement vos oraux, c’est un moment décisif pour en savoir plus sur votre futur en école ou sur une khube potentielle. Prenez ensuite le temps de réfléchir aux quatre points évoqués précédemment pour prendre votre décision finale. En tout cas, si vous khubez, Mission Prépa sera là pour vous aider ! Bon courage à tous.

Reçois ton kit de survie du préparationnaire gratuit !

Méthodologies, Cours condensés, Exercices corrigés, conseils,… Tout pour te faire progresser en un rien de temps !

Nos réseaux sociaux

Derniers articles

[Management] Tout savoir sur le diagnostic stratégique

Le diagnostic stratégique consiste à évaluer la situation de l'organisation (diagnostic interne) dans son environnement (diagnostic externe), afin de déterminer ses possibilités de maintien et de croissance. Le diagnostic est au cœur de la démarche stratégique car il...

REÇOIS TON KIT DE SURVIE GRATUIT !

Des méthodologies et des cours condensés dans TOUTES les matières, des exercices corrigés, et des conseils d’anciens préparationnaires