Comment préparer ses oraux en amont ?

par | 4 Mai 2023 | Astuces & Conseils

Si réussir ses écrits est la condition sine qua non pour arriver à l’étape des oraux, il ne faut pas oublier de les préparer en amont. Le laps de temps entre les résultats des épreuves écrites et les oraux est trop court pour débuter les révisions des oraux.

La plupart des oraux seront sous format « khôlle », vous êtes donc déjà bien entraînés. Pourtant, ne s’appuyer que sur les khôlles, sans préparer ses oraux en amont peut vous pénaliser. En effet, vous commencez certainement à connaître vos khôlleurs, leurs attentes spécifiques, les exemples qu’ils attendent… Aux vrais oraux, vous ne connaitrez pas votre jury ni ce qu’il attend. Il vous faut donc une « base », une méthodologie qui passe avec tous les jury.

Quelques conseils sur le fond pour réussir son oral

Première règle : ne pas dire n’importe quoi. C’est pourquoi, il est important de connaître son cours, sa civilisation en langue… afin d’avoir des arguments réfléchis qui montrent au jury que vous avez travaillé.

À l’oral, si vous avez mal compris le texte ou que vous n’arrivez pas à répondre à une question, il peut être intéressant de commencer votre réponse en vous appuyant sur ce que vous connaissez, sur votre cours. Mais attention à ne pas réciter. Vous pouvez partir de ce que vous connaissez afin d’élargir votre réflexion au fur et à mesure de votre réponse. Tout d’abord, cela vous laissera le temps de réfléchir et deuxièmement, vous aurez quelque chose à répondre. Le jury pourrait même rebondir sur ce que vous dites afin de vous mettre sur la piste de la bonne réponse. Montrez que vous savez rebondir face à une difficulté. Il est important, comme à l’écrit, de se battre jusqu’au bout. Ne pas savoir répondre à une question est une chose bien différente de ne pas répondre à une question, surtout quand vous n’essayez pas.

Les exemples sont très importants. Il faut checker l’actualité brûlante, le matin même ! Tout le monde a suivi les mêmes cours en prépa et les exemples historiques ne changent pas. Si ces derniers sont très importants et qu’il faut les citer, rester uniquement dans la théorie et le passé n’est pas fortement conseillé. Il faut montrer à vote jury que vous suivez l’actualité, que vous savez appliquer des concepts techniques aux événements actuels. Vous pourriez même émettre des comparaisons entre des événements présents et passés qui sont semblables.

Ces connaissances supplémentaires sur l’actualité, des chiffres récents de la croissance économique, la dernière loi qui a fait polémique aux États-Unis… feront de vous un candidat qui n’a pas fait qu’apprendre son cours en prépa, mais un étudiant qui en plus du cours s’est intéressé au monde extérieur, qui a fait le lien entre la théorie et la pratique. Ce qui sera tout l’enjeu de vos cours en école de commerce.

Quelques conseils sur la forme pour performer

Avant l’oral

  • Soyez ponctuel
  • Soyez souriant et heureux de passer votre oral.
  • Ne vous laissez pas envahir par le stress.

Lorsque vous attendrez devant la salle, mettez vous dans votre bulle, et respirez. Une fois devant le jury, lorsqu’il vous autorise à commencer, n’hésitez pas à respirer, mettre vos brouillons bien étalés devant vous et à poser vos mains sur la table.

Il ne faut pas que vous jouiez avec vos bagues, bracelets, stylos…

Pendant votre passage à l’oral

  • Parlez fort et distinctement. Ne parlez pas trop vite et faites des pauses. Cela vous permettra de respirer, de ne pas vous embrouillez et cela permettra à votre jury de souffler pendant sa prise de notes.
  • Soyez clair. Annoncez votre plan, les sous-parties, les exemples. Le jury doit vous suivre ou, s’il décroche, vous rattraper en sachant où vous en êtes. Par exemple : «  Dans une première partie nous verrons … Puis dans un second temps nous aborderons… » « Maintenant que la première partie … est finie, nous allons aborder la deuxième partie qui traite … ». Vous pouvez avoir des tournures de phrases qui structurent votre oral que vous utilisez à chaque fois; aussi bien en français qu’en langue étrangère. Cela vous rassurera, vous structurera et vous aurez une chose en moins à penser.
  • Regardez votre jury. Ne fixez pas vos notes, celles-ci doivent seulement être un appui.
  • Ne noyez votre jury dans le « trop d’informations ». Souvent votre présentation dure 10 minutes, ce qui est à la fois long et court. C’est une durée assez courte pour s’exprimer sur un sujet vaste tel que « Firme et gouvernance ». Pourtant, c’est assez long d’écouter un personne qui traite pendant 10 minutes d’un sujet technique. Il faut ainsi que vous alliez droit au but et que vous sélectionniez les informations les plus importantes et pertinentes concernant le sujet. Le blabla pourra vous faire gagner du temps mais peu de points.

Reçois ton kit de survie du préparationnaire gratuit !

Méthodologies, Cours condensés, Exercices corrigés, conseils,… Tout pour te faire progresser en un rien de temps !

Nos réseaux sociaux

Derniers articles

[Management] Tout savoir sur le diagnostic stratégique

Le diagnostic stratégique consiste à évaluer la situation de l'organisation (diagnostic interne) dans son environnement (diagnostic externe), afin de déterminer ses possibilités de maintien et de croissance. Le diagnostic est au cœur de la démarche stratégique car il...

REÇOIS TON KIT DE SURVIE GRATUIT !

Des méthodologies et des cours condensés dans TOUTES les matières, des exercices corrigés, et des conseils d’anciens préparationnaires